Les objets high-tech à surveiller de près en 2016

Les objets high-tech à surveiller de près

Les objets high-tech à surveiller de près > Alors que l’année dernière nous aura permis de découvrir une pléiade de nouveaux objets tous aussi technologique les uns que les autres, l’année en cours promet déjà de belles émotions, avec des objets high-tech plus qu’attendus par les consommateurs.

Vous l’aurez peut-être déjà compris, mais l’année se voudra être l’année de la révolution du numérique, avec des expériences intenses à vivre comme si nous y étions ; le jeu sur écran semble être révolu et, bien qu’il ne nous quitte jamais, l’on pourra s’adonner à cette passion d’une toute nouvelle façon.

En effet, l’année marque le coup d’envoi des casques de réalité virtuelle. D’abord lancée avec l’Oculus Rift, la tendance aura rapidement trouvé de nouveaux défenseurs, avec Sony et Microsoft par exemple ; Nintendo semble toutefois plus réticent à l’idée, puisque sa première expérience avec le Virtual Boy dans les années 1980 aura mis à mal la firme Asiatique.

Dès le début de l’année , l’Oculus Rift sera d’ailleurs le premier modèle de casque de réalité virtuelle à envahir les marchés grâce à sa sortie prévue au premier trimestre. Ici, il en coûtera plus de 350 euros pour acquérir l’objet le plus convoité, mais il faut également garder à l’esprit qu’il faut avoir à disposition, un ordinateur très puissant pour permettre une véritable expérience.

Les objets high-tech à surveiller de près

Mais comment, alors, peut-on imaginer Sony et Microsoft développer leur propre modèle ? Pour Microsoft d’abord, il s’agit finalement d’un casque de réalité augmentée et non-virtuelle ; la différence est saisissante à l’essai, puisque le Hololens de Microsoft permet de faire jaillir un décor sous les yeux de l’utilisateur ; ce dernier peut alors visualiser l’ensemble de l’augmentation, comme un hologramme par exemple.

Du côté de Sony, l’on reste bien plus proche de son principal concurrent, puisque le PlayStation VR agit comme un casque de réalité virtuelle. Mais si les questions se posent beaucoup autour de l’objet, c’est simplement car la PS4 n’est absolument pas assez puissante pour offrir une expérience de jeu convaincante pour l’utilisateur ; offrir un rafraîchissement convenable pour éviter le mal de la réalité semble s’annoncer difficile, d’autant que la PS4 souffre parfois à tenir du 60 FPS à 1080 P.

Pour remédier à ce problème, Sony pourrait alors bien nous livrer son casque avec un boîtier à brancher en externe sur la PlayStation 4, qui offrira une puissance graphique supplémentaire non-négligeable. Seule la question du prix revient alors sur le devant de la scène, puisqu’il faudrait allier la technologie du casque aux performances demandées et embarquées dans le boîtier ; moins de 400 € semble finalement être une utopie certaine.

Cette année, ce sont bien ces nombreux casques qui se mettent en avant et qui parviennent à nous faire oublier beaucoup d’autres objets, comme les vêtements connectés, les nouveaux smartphones et nouvelles montres. Une certitude alors, l’année pourrait bien être l’une des plus remplie technologiquement parlant et effacer ce que l’on pouvait connaître auparavant.

Auteur de l’article : Chris

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.