Envoyé Spécial sur Google ce 29 octobre sur France 2

Voir le documentaire Envoyé Spécial sur Google et la face cachée des géants du web

Envoyé Spécial sur Google ce 29 octobre sur France 2 > France nous propose, ce soir, un nouveau numéro inédit de son émission Envoyé Spécial. Au programme, un retour sur les kebabs et un sujet exclusif sur Google.

Pour la première partie de l’émission, Envoyé Spécial propose un sujet déjà abordé, sur les kebabs.

En France, ce sont 300 millions de kebabs qui auront été mangés l’année dernière, soit un sandwich toutes les dix secondes. Véritable star montante de la restauration rapide, le kebab se décline désormais sous plusieurs formes dont gourmet, mais traîne parfois une bien mauvaise réputation.

Dans quelles conditions d’hygiène est-il élaboré ? Enquête en Allemagne sur la filière de production de la viande de kebab, puis direction Marseille, où les choses ne sont pas forcément ce qu’elles paraissent êtres.

Envoyé Spécial sur la face cachée de Google

Ici, certains restaurateurs bafouent les règles sanitaires élémentaires et essentielles, mais également le droit du travail.

Envoyé Spécial sur Google ce 29 octobre sur France 2
Envoyé Spécial sur Google ce 29 octobre sur France 2

Envoyé Spécial sur Google est à voir ce jeudi 29 octobre 2015, à partir de 20 heures 55 sur France 2.

Après ce premier reportage, Envoyé Spécial se penche sur le géant Américain, Google. Pour faire des recherches sur Internet, envoyer des messages avec Gmail, se déplacer avec Google Maps, ou encore regarder des vidéos avec Youtube, Google est là.

Omniprésent et incontournable pour beaucoup de Français, le moteur de recherche en sait beaucoup sur nous, d’autant que nous vivons avec lui. Mais que savons-nous sur lui en réalité ? Envoyé Spécial enquête sur la face cachée de Google.

En vidéo, regarder le documentaire d’Envoyé Spéciale sur Google :

Auteur de l’article : Chris

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.