L’Iran évoque le retour de Stuxnet et accuse ses ennemis

Samy // 4 December 2013 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE L’Iran évoque le retour de Stuxnet et accuse ses ennemis
2
LIENS SPONSORISES

Le pays estime qu’une nouvelle version du malware pourrait être déployée afin de réduire à néant le programme nucléaire iranien. Un Stuxnet 2 serait donc en préparation.

En 2010, un ver baptisé Stuxnet s’était attaqué à des réseaux de type SCADA. Certaines de ces infrastructures appelées Supervisory Control And Data Acquisition (télésurveillance et acquisition de données) étaient ainsi la cible d’une classe particulière de malwares. Stuxnet était alors composé, selon les spécialistes, de 4 voire 5 failles 0-Day et avait été en mesure d’attaquer certaines installations critiques.

Ce fut notamment le cas de systèmes servant à surveiller des centrifugeuses au sein de centrales nucléaires. Le malware était ensuite parvenu à injecter un code malveillant sur chaque programme d’un progiciel utilisé par la firme allemande Siemens, baptisé Step 7. Une fois infiltré dans ce système installé dans un système critique, il en perturbait le fonctionnement.

Selon l’agence iranienne Fars, un rendez-vous entre le Mossad (les services de renseignement israéliens) et des représentants d’Arabie saoudite aurait permis aux deux pays de s’accorder sur plusieurs points. Parmi ces derniers figureraient l’idée « d’espionner et de détruire la structure logicielle servant de base au programme nucléaire iranien ». Le plan nécessiterait toutefois des fonds, à hauteur d’un million de dollars.

Cette annonce intervient dans un contexte particulier puisque des informations font récemment état de velléités émanant de l’Iran de mettre sur pied dès 2014 une deuxième centrale nucléaire civile à Bouchehr. Celle-ci serait alors édifiée avec le soutien de la Russie.

Si la communauté internationale reste en faveur de cette initiative, elle a également noté l’engagement du pays de suspendre la construction d’un réacteur à pouvant produire des composants nécessaires à une bombe nucléaire.

Certains Etats restent méfiants face aux prétentions de l'Iran

Certains Etats restent méfiants face aux prétentions de l’Iran

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)