Microsoft se moque des Chromebooks en vidéo

Google répond au troll de Microsoft

Dans sa grande tradition, Microsoft ne relâche pas la pression marketing sur son concurrent Google.

La guerre entre les géants de la high-tech se fait aussi sur le terrain dumarketing, nous en avons de parfaits exemples toutes les semaines.Microsoft avait d’ailleurs récemment raillé Google en proposant à la vente des accessoires moqueurs. La firme de Mountain View n’est pas restée sans rien faire.

Bref, c’est la guerre. La guerre dont l’enjeu serait la protection de la vie privée. Une gigantesque campagne de  » Google bashing  » intitulée très ouvertement  » Scroogled « .

Caricature

Pour cela, Microsoft n’hésite pas à faire dans la caricature. Il accuse Google, par exemple, de lire les emails des utilisateurs de la messagerie Gmail. Bien entendu, c’est faux. Ce qui est exact c’est qu’un robot repère des mots-clés pour adresser des publicités ciblées mais aucun employé de Google ne s’amuse à lire un par un les messages des internautes.

La campagne continue son bonhomme de chemin avec une nouvelle vidéo anti Google, réalisée avec Rick Harrison de l’émission américaine de téléréalité Pawn Stars où est mis en scène une équipe de prêteurs sur gages. La cible de Microsoft ici ? Les Chromebooks, que la célébrité décrit comme n’étant pas de « véritables ordinateurs portables » puisqu’il n’y a ni Windows ou Office.

Réponse

Google a choisi de répondre, non pas par des produits du même acabit, mais via une simple déclaration. Le Los Angeles Times cite ainsi le géant du web: « La dernière tentative de Microsoft n’est pas une surprise, la compétition dans l’électronique vestimentaire est en pleine ébullition. »

Un bon moyen de faire remarquer que Microsoft se contente de créer de simples accessoires et vêtements tout ce qu’il y a de plus classiques là où Google vendra bientôt à tout un chacun ses Google Glass.

Microsoft se moque des Chromebooks en vidéo
Microsoft se moque des Chromebooks en vidéo

Auteur de l’article : Samy

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.