Vie privée : Google accepte de payer pour mettre fin à aux poursuites

Samy // 19 November 2013 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE Vie privée : Google accepte de payer pour mettre fin à aux poursuites
1
LIENS SPONSORISES

Google était accusé d’avoir placé sans autorisation des logiciels espions chez les utilisateurs de Safari, le navigateur d’Apple, bafouant les règles de celui-ci.

Google a accepté de payer 17 millions de dollars pour mettre fin à des poursuites pour surveillance des internautes, dans le cadre d’un accord à l’amiable annoncé lundi avec 38 Etats américains.

« Les consommateurs devraient pouvoir savoir s’il y a d’autres yeux naviguant sur internet avec eux. En surveillant des millions de personnes à leur insu, Google a violé non seulement leur vie privée, mais aussi leur confiance », a commenté Eric Schneiderman, le ministre de la Justice de l’un des Etats concernés, celui de New York, en annonçant l’accord.

Google était accusé d’avoir placé sans autorisation des petits logiciels espions, ou « cookies », sur les ordinateurs d’utilisateurs du navigateur internet Safari d’Apple, en contournant les réglages de ce dernier destinés à les bloquer.

Les faits reprochés ont duré du 1er juin 2011 au 15 février 2012 et ont été utilisés par Google à des fins publicitaires, pour mieux cibler les annonces en fonction de l’activité des propriétaires des ordinateurs sur Internet.

C’est la révélation de cette surveillance dans les médias américains qui avait poussé le groupe californien à mettre fin à ses pratiques. « Nous sommes satisfaits d’avoir coopéré avec les ministres de la Justice des Etats pour arriver à cet accord », a commenté lundi une porte-parole du groupe.

Google a trouvé un accord à l’amiable avec 38 Etats américains

Google a trouvé un accord à l’amiable avec 38 Etats américains

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)