En pleine restructuration, Alcatel-Lucent réduit ses pertes trimestrielles

L’équipementier Alcatel-Lucent termine son troisième trimestre 2013 avec une lueur d’espoir, au prix néanmoins d’une restructuration aux conséquences sociales lourdes.

Six mois après l’annonce d’un énième plan de restructuration, baptisé « Shift », le groupe franco-américain a publié, jeudi 31 octobre, ses résultats trimestriels. Le retournement de tendance observé cet été semble se confirmer : le chiffre d’affaires est en hausse de 7 % sur un an, à 3,7 milliards d’euros.

Alcatel réduit aussi ses pertes, qui s’élèvent à 218 millions d’euros contre 366 millions sur la même période de 2012. Enfin, la marge brute progresse, passant de 28 % à 33 % sur un an.

« Nous voyons les premiers signes positifs de notre nouveau modèle opérationnel dans notre activité quotidienne », déclare son nouveau directeur général Michel Combes dans un communiqué.

Les marchés ont d’ailleurs salué ces résultats, ce matin à la bourse Paris, le titre s’adjugeait plus de 15%.

Au début du mois, Alcatel-Lucent avait annoncé la suppression de 10 000 emplois dans le monde d’ici à fin 2015. Au sein de l’hexagone, ce sont 900 postes qui sont menacés. Le Premier ministre a demandé une révision du plan de restructuration afin de sauver les emplois et les sites.

Les résultats d’Alcatel-Lucent regrimpent ce trimestre malgré une perte nette de 200 millions d’euros
Les résultats d’Alcatel-Lucent regrimpent ce trimestre malgré une perte nette de 200 millions d’euros

 

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.