François Hollande salue la nouvelle usine «révolutionnaire» de la batterie au lithium

Le président français François Hollande a salué «la nouvelle révolution industrielle» en inaugurant une nouvelle usine qui construit des batteries au lithium par le groupe Bolloré, qui fabrique la Bluecar rendu populaire par le système de partage de voiture électrique de la France.

Quelques heures après la définition de nouveaux objectifs pour la politique énergétique de la France, le président français François Hollande a inauguré une nouvelle usine de batteries du groupe Bolloré, louant l’entreprise familiale qui a dépensé au moins 1,5 milliards d’euros (2,3 G $)sur le développement des batteries liée depuis environ une décennie.

“Vous vous préparez une nouvelle révolution industrielle ici,” a dit Le président français François Hollande à Vincent Bolloré, le patron du groupe et à des centaines d’employés lors de l’inauguration de la nouvelle usine Ergué-Gabéric dans la région nord-ouest du Finistère. “Cette révolution est le stockage de l’énergie.”

Lors de sa visite au Finistère, François Hollande a visité l’usine flambant neuve où les batteries au lithium seront faites pour les autobus électriques et pour Autolib ‘, le système électrique d’autopartage lancé à Paris il y a près de deux ans avec un partenariat entre Bolloré et les autorités locales.

Aujourd’hui, Autolib, que le maire de Paris Betrand Delanoë, autrefois a appelé «un pari», compte plus de 100.000 membres.

Le phénomène "Autolib" à Paris.
Le phénomène “Autolib” à Paris.

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire