Simulation du robot curiosity sur Mars

NASA: Le robot Curiosity atterrit avec succès sur Mars

Après un voyage de plus de huit mois et 570 millions de kilomètres, le robot mobile Curiosity de la NASA, l’engin le plus lourd et élaboré jamais envoyé vers Mars, s’est posé sans incident dans un cratère géant de la planète rouge.

NASA curiosityDans le Jet Propulsion Laboratory (JPL) de Pasadena (Californie), des applaudissements et des cris de joie ont salué dimanche soir la réussite de cet atterrissage. « Atterrissage confirmé« , a lancé un ingénieur, Allen Chen. « Nous sommes en lieu sûr sur Mars. »

« Il semble que nous ayons atterri dans un endroit plat et charmant. Magnifique, vraiment magnifique« , a affirmé un autre ingénieur, Adam Steltzner, responsable de l’équipe qui a travaillé sur l’organisation de l’atterrissage.

« Je félicite et remercie tous les hommes et les femmes de la NASA qui ont fait une réalité de cet objectif remarquable« , a affirmé le président américain Barack Obama dans un communiqué. Il a salué un « exploit technologique qui restera un moment de fierté nationale pendant longtemps à l’avenir »

Curiosity s’est posé au pied du Mont Sharp (4.800m), situé au centre de ce cratère de 155km de diamètre, creusé il y a plus de trois milliards d’années par l’impact d’une météorite et qui a pu être occupé par un lac. Les différentes strates géologiques du Mont Sharp sont comme un livre ouvert, témoin de l’histoire de Mars.

En sondant son passé, Curiosity va tenter de déterminer si la planète rouge a pu un jour connaître des conditions favorables à l’apparition de la vie, dont la présence d’eau, d’une source d’énergie et de molécules organiques.

A Paris, le président du Centre national d’études spatiales (CNES), Yannick d’Escatha, a salué lundi matin la réussite de cet atterrissage, évoquant « un fantastique succès« . « Les spécialistes du CNES, l’agence spatiale française, réunis au Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA ont pu suivre l’événement jusqu’à la réception du premier signal envoyé depuis Mars » à 5h32 GMT lundi (7h32 heure française-22h32 dimanche à Pasadena) « dans la région du cratère Gale, où s’est posé le robot martien« , a souligné le CNES.

« L’objectif de la mission est de trouver des preuves que cette zone a connu des environnements favorables à la vie« , a précisé le CNES dans un communiqué.

Alimenté par un générateur nucléaire, le robot Curiosity devrait mener une mission d’exploration de deux années terrestres.

Rappelons que le lancement du robot Curiosity avait été faite le 26 novembre 2011, à partir de la La fusée Atlas V qui est partie de Cap Canaveral en Floride (sud-est).

Simulation du robot curiosity sur Mars
Simulation du robot curiosity sur Mars

Auteur de l’article : La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.