Aspirine, paracétamol : faut-il s’inquiéter pour la fertilité ?

Une étude vient de démontré que les antalgiques les plus utilisés, comme le paracétamol ou l’aspirine, pourraient induire une baisse de la production de testostérone chez l’adulte, et affecter de fait sa fertilité. Après plusieurs recherches scientifiques suggérant l’existence d’un lien entre la prise d’antalgiques pendant la grossesse et la malformation testiculaire chez le fœtus, les chercheurs de […]