Sami Fehri

Sami Fehri rejoint les salafistes avec une grève de la faim

Alors que la Cour de cassation de Tunis ait ordonné sa libération et qu’il n’est toujours pas remis en liberté, Sami Fehri rejoint les tunisiens du courant salafiste ayant entamé une grève de la faim il y a quelques semaines.

En effet, Abdelaziz Essid, avocat de Sami Fehri, a déclaré sur les ondes de la radio Express Fm que son client a entamé ce mardi 18 décembre 2012 une grève sauvage de la faim précisant que M. Fehri devrait être libre à l’heure actuelle mais le ministre de la Justice, Noureddine B’hiri, ne respecte pas ce verdict, a indiqué Me Essid.

Par ailleurs, Me Abdelaziz Essid a lancé un appel au ministre de la Justice le priant de donner les ordres pour la libération de Sami Fehri.

Si quelque chose arrive à Sami Fehri, les procureurs ainsi que le ministère de la Justice doivent assumer toute leur responsabilité quant à une éventuelle détérioration de l’état de santé de mon client, a précisé Me Essid avant d’ajouter que les procédures d’une plainte contre le ministère de la Justice ont déjà été entamées.

Sami Fehri
Sami Fehri

Auteur de l’article : La Rédaction

Laisser un commentaire