Jalel Brick

Jalel Brick violemment agressé par des extrémistes à Paris

Jalel BrickJalel Brick, ce militant tunisien résident en France depuis quelques années et connu pour ses positions contre le gouvernement tunisien, particulièrement contre Ennahdha, serait la victime d’une agression qui lui aurait causé des blessures au niveau du visage et une fracture à l’épaule.

Selon plusieurs proches de Jalel Brick, des extrémistes seraient derrière cette agression alors que M. Brick se trouvait dans un café sur les Champs-Élysées (Paris). Il aurait reçu plusieurs coups au niveau du visage avec une arme blanche.

L’agression serait-elle motivée par la position de Jalel Brick contre le régime en place en Tunisie et ses prises de position contre Ennahdha ?

Mise à jour:

Après cette agression, Jalel Brick a été transféré à l’hôpital Georges Pompidou à Paris pour recevoir les soins nécessaires et son état reste stable et sans gravité.

Jalel Brick
Jalel Brick violemment agressé par des extrémistes à Paris

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

3 commentaires sur “Jalel Brick violemment agressé par des extrémistes à Paris

    ALI NOUBLI

    (22 avril 2012 - 9:49)

    C’est un gros menteur et un imposteur, une balance des stups, tout le monde le sait, il a arnaqué des dealers tunisiens installé en Hollande, le gang de LARBI TARZAN, et des dealers parisiens, anciens hommes de main du RCD qui travaillaient avec la crapule BINZARTI dans son café le « MAÏKA » à BELLEVILLE, aujourd’hui BENZARTI est crevé d’une overdose, c’est sa maîtresse et sa famille qui continuent le trafic.Tout le monde sait que cette donneuse de J BEN BRIK était WANTED dans PARIS,lui et sa maîtresse LINA BEN MHENNI fréquentait ces partouzes parisiennes des sionistes de PARIS,l’argent, la came et l’alcool coule à flot dans les bordels du MOSSAD. Il mérite ce qui lui arrive cette tantouze.Inutile de se la jouer en héros, cette vermine est lâche, et changer cela en acte d’agression politique, cette ordure ne pése pas plus lourd que la merde qu’il vomit.

    Bob

    (22 avril 2012 - 10:17)

    Ah bah fallait s’y attendre hein …

    Mongi Laroussi

    (22 avril 2012 - 13:36)

    Il y a 3 ou 4 jours, j’avais rencontré 2 amies de ma fille, l’une d’elle m’avait posé la question si j’étais Nahdhaoui, j’ai bien entendu répondu par la négative, elle m’avait demandé pourquoi alors je prenais la défense d’Ennahdha.
    Je lui ai répondu que je ne prenais pas la défense d’Ennahdha mais que j’étais contre toute forme de colportage de fausses informations et d’affirmations malintentionnées, raconter la moitié d’une info par exemple, essayer de montrer l’antipathie d’un tel ministre ou d’un tel responsable en omettant la raison d’un tel ou tel comportement ou d’une telle déclaration.

    Hier soir, je me suis retranché sous mon oreiller et essayé de comprendre pourquoi tant d’animosité contre des gens qui juste pour défendre un idéal et aspirer à une vie décente où règne la dignité et la justice, ont passé plus de la moitié de leur vie derrière les barreaux d’une prison et tantôt sous la menace, tantôt sous la torture physique morale et intellectuelle.

    Je reconnais que je ne suis pas souvent d’accord avec leur idéologie, mais je constate actuellement qu’ils sont en train de travailler dur et surtout honnêtement afin de réussir leur coriace entreprise dont la route est semée d’embuches de tout bord.

    Essayons de voir et d’analyser ce qui se passe réellement sur le terrain et ayons une vision globale et universelle.

    La Révolution Tunisienne était inattendue et les puissances internationales ne lui avaient pas souhaité la bienvenue.
    Le virus a traversé les frontières, jaloux de ce qui arrive aux Tunisiens, les Egyptiens qui se considèrent leader du monde Arabe ne pouvaient pas accepter de se faire devancer par les doux Tunisiens.
    Comme une trainée de poudre, les révolutions éclatent dans pratiquement tout le monde Arabe, même les paisibles Bahreïnis se mettent de la partie.

    Tous ces grabuges n’arrangent pas les affaires d’Israël et les faucons du monde maçonnique et impérialiste. Il fallait à tout prix s’y opposer, mais calmement et inintelligemment.

    Tout comme en Egypte, la révolution s’avance sur des béquilles (Le cas Egyptien est plus dangereux et significatif pour les sionistes & Co), le cas Tunisien est aussi dangereux, car si la révolution y réussit, c’est une catastrophe en bonne et due forme pour ces puissances coloniales et postcoloniales, le monde serait incontrôlable et delà les emplettes à prix réduit dans le marché des matières premières seraient inabordables.

    Un bon Sioniste, Franc-maçon et impérialiste laissera passer et accusera la première vague avec un peu d’énervement mais traficotera un plan de riposte à cette déferlante dont il n’avait pas besoin et planning d’attaque judicieusement préparé.

    Dans toute guerre et c’en est une, il faut d’abord bien étudier l’ennemi et déceler ces points faibles, une attaque par les flancs et les arrières est souhaitable et si l’opportunité de compter sur des soutiens de l’intérieur se présente, elle ne peut être que bénéfique et s’il n’y en a pas, eh ben, il faudra les concevoir et les faire proliférer.
    Un bon Sioniste, Franc-maçon et impérialiste viendra chez nous et repèrera les éléments susceptibles de faire son affaire, de réaliser son vœux et d’appliquer à la lettre ses directives qu’il prendra soin d’émettre sous forme de suggestions afin de faire croire que l’idée vient justement de notre penseur.
    Des exemples de ces espèces d’exécutants foisonnent en Tunisie, n’a-t-on pas vu bon nombre de Tunisiens se convertir au christianisme ou au judaïsme, certes, certaisn pour des papiers ou des aides matérielles substantielles, ces gens-là exécuteraient tout plan préétabli ou suggéré par une idée même perçue sur internet, via un media national qui marche dans le coup, ou directement communiquée.

    Je sais de quoi je parle, car un jour juste après la révolution et bien avant les élections, un ami que j’avais perdu de vue, m’a contacté sur Facebook et m’a suggéré l’idée de créer ensemble une association caritative dont le financement viendrait des USA et certain pays Européens via d’autres associations bien établies, il n’a pas voulu me divulguer le nom du contact que nous aurions avec l’ambassade de France et des USA et qui se chargerait de ramener les fonds nécessaires à notre entreprise.
    La création d’un parti politique serait plus efficace me diriez-vous, oui mais comme le financement de l’étranger d’un tel parti serait douteux, il fallait créer une association, et c’est l’idée des Américains m’avait-il dit.
    On m’avait proposé d’être porte-parole de cette association.
    Notre but principal serait de nous opposer à tout prix de la montée en force d’Ennahdha.
    Il va de soi que j’ai bien entendu refusé d’être un pion aux mains de Sionistes, Francs-maçons ou autres impérialistes.

    Plusieurs Tunisiens se sont inscrits dans ce processus et collaboré avec les entités qui ne veulent pas que du bien à notre pays.
    Parmi mes amis de Facebook, j’en rencontre, mais avec la certitude que beaucoup d’entre eux le font inconsciemment, ils sont en train de se faire emporter par un courant qu’ils ne maitrisent pas. Certains par opposition à l’islam, d’autres par sympathie ou le charisme de Jawher M’barek par exemple et même d’autres pour l’antipathie de Rached Ghannouchi, mon propre frère ne m’a-t-il pas dit qu’il ne voterait jamais pour Moncef Marzouki car il ne le trouvait ni beau ni charismatique ni sympathique.
    Les Tunisiens qui, par ignorance, par mégarde, irréflexion, inadvertance ou négligence n’ont pas vu venir les coups bas, sont réellement à déplorer et je me demande toujours comment faire pour les raisonner afin que notre chère Tunisie puisse sortir invaincue, je dis bien invaincue, car le combat est à armes inégales, ils ont tout, les médias, l’argent corrupteur et les belles cultures.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.