Le football féminin à l’honneur avec les meilleures équipes présentes à l’Algarve Cup

Chris // 1 March 2016 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE Le football féminin à l’honneur avec les meilleures équipes présentes à l’Algarve Cup
Le football féminin à l'honneur avec les meilleures équipes présentes à l'Algarve Cup
LIENS SPONSORISES

Le football féminin à l’honneur avec les meilleures équipes présentes à l’Algarve Cup > C’est désormais devenu un rendez-vous important à ne manquer sous aucun prétexte, l’Algarve Cup a réussie à se faire une place dans les plus belles compétitions.

L’Algarve Cup est une compétition se déroulant annuellement et qui a trouvé sa première édition se construire en 1994. Se disputant au Portugal, la compétition a pris le nom de l’endroit où elle se déroule et met en avant douze équipes de football féminin ; dont les huit premières du classement FIFA.

Bien que moins importante que la Coupe du Monde de football féminin, l’Algarve Cup n’en reste pas moins une compétition très prisée, d’autant qu’elle est désormais l’une des plus prestigieuses ; la qualité certaine des équipes présentes et l’envie de s’imposer sont les principales raisons du succès de cette compétition de football féminin.

Lors de cette compétition, l’on retrouve donc les huit meilleures équipes de football féminin, ainsi que quatre formations invitées (en fonction des années). Dans les faits, l’on peut alors se pencher plus en détail sur le niveau des équipes en vu des plus gros évènements à venir.

Le football féminin à l’honneur avec les meilleures équipes présentes à l’Algarve Cup

Une fois n’est pas coutume dans le football féminin, l’on sait que les États-Unis apparaissent comme les favoris de nombreuses compétitions, et l’Algarve Cup en fait bien partit. Avec 20 participations, l’équipe aura décroché le titre à dix reprises avant l’édition 2016, ainsi que quatre places de finalistes.

Le football féminin à l'honneur avec les meilleures équipes présentes à l'Algarve Cup

Le football féminin à l’honneur avec les meilleures équipes présentes à l’Algarve Cup

Si la Norvège prend fièrement la deuxième place du palmarès avec quatre trophées, l’Allemagne et la Suède se partagent la troisième marche et complètent le podium ; l’avantage est toutefois donné à l’Allemagne puisque la formation se sera imposée en 2014, tandis que la Suède ne parvient plus à décrocher la victoire depuis 2009.

Même constat pour la Chine, qui, après avoir brillé en 1999 et 2002, ne parvient plus à faire illusion bien longtemps ; depuis 2002, le meilleur résultat de la Chine nous vient d’une quatrième place acquise lors de l’édition de l’Algarve Cup 2010.

Mais si l’Algarve Cup est très aimée en France, c’est surtout car l’équipe y envoie ses meilleures joueuses et s’offre une chance de rêver. Présentes dans les meilleurs clubs Européens, les Françaises ne parviennent néanmoins pas à créer de surprises, pire encore lorsque l’on sait que la France est à l’agonie dans la compétition, et ce, malgré de très bonnes joueuses. Seule l’édition 2015 aura offert un bilan plus que positif pour la France, malheureuse vaincue en finale face au géant Américain sur le score de deux à zéro. Reste à savoir si l’histoire sera plus clémente avec la France d’ici quelques années.

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)