Anderson Silva aura marqué l'histoire des poids-moyens de l'UFC Fight Night

Anderson Silva aura marqué l’histoire des poids-moyens de l’UFC Fight Night

Anderson Silva aura marqué l’histoire des poids-moyens de l’UFC Fight Night > L’UFC est une discipline dure, où seul le meilleur combattant (ou la meilleure combattante) parviendra à rester debout dans ses combats ; Anderson Silva faisait partit de ceux-là.

Né en 1975, Anderson Silva, Brésilien, aura réussi à marquer l’histoire des poids-moyens de l’UFC Fight Night d’une bien belle façon, s’offrant même la première place du classement des meilleurs combattants de l’UFC Fight Night à plusieurs reprises.

Mais revenons-en d’abord à ses débuts, là où le combattant a fait ses premiers pas en 1997. Dans ce combat face à Raimundo Pinheiro, Anderson Silva aura montré au monde entier qu’il en avait en réserve et pourrait, peut-être, se dessiner comme l’un des meilleurs combattants de l’histoire ; seulement un peu plus d’une minute après le début du combat, la victoire sera sienne et annoncera la couleur des années à venir.

Lors de son troisième combat, Anderson Silva connaîtra son premier revers suite à une décision unanime, mais parviendra à prendre une expérience non-négligeable pour la suite des évènements. S’en suit alors pas moins de deux ans sans défaites ; dont une victoire pour le titre de champion poids-moyens en 2001, avant de signer son second revers de sa carrière.

Anderson Silva aura marqué l’histoire des poids-moyens de l’UFC Fight Night

Dès lors, c’est une passe plus compliquée qui s’annonce pour Anderson Silva, qui connaîtra trois défaits sur un total de huit combats. Sa dernière défaite face au Japonais Yushin Okami suite à une disqualification lui servira d’électrochoc, et il connaîtra les meilleures années de sa carrière de combattant.

Anderson Silva aura marqué l'histoire des poids-moyens de l'UFC Fight Night
Anderson Silva aura marqué l’histoire des poids-moyens de l’UFC Fight Night

Avec un total de quatre défaites et seize victoires depuis son combat face au Japonais, Anderson Silva ne savait pas encore qu’il s’annoncera comme le meilleur combattant de sa catégorie. Dès lors, il parviendra à enchaîner les victoires, dont de nombreuses réalisées en quelques secondes seulement ; un véritable exploit.

Champion des poids-moyens de l’UFC Fight Night en octobre 2006, Anderson Silva défendra son titre farouchement durant de nombreuses années ; plus de sept longues années ! Et parviendra à empiler les records grâce à ses nombreux faits d’armes. Incroyable tout au long de sa carrière, Anderson Silva tombera néanmoins sur un adversaire plus fort que lui, et devra abandonner son titre, sept ans après l’avoir remporté.

Nous sommes en juillet 2013 et Anderson Silva affronte Chris Weidman pour le titre des poids-moyens. Lui qui a été habitué à remporter facilement ses combats ne parviendra plus à faire illusion et il tombera, en un peu plus d’une minute ; son règne était terminé. La revanche pour le titre quelques mois plus tard, en décembre, ne lui sourira pas et il s’effondrera une nouvelle fois, toujours en moins d’une minute et vingt secondes. En 2015, Anderson Silva connaîtra son premier véritable faux-pas dans sa carrière, puisqu’il sera contrôlé positif aux stéroïdes anabolisant. Après une pause d’une année, Anderson Silva voulait se relancer en février 2016 face à Michael Bisping, un combat intéressant et compliqué à négocier.

Quoiqu’il en soit, Anderson Silva aura marqué l’histoire des poids-moyens de l’UFC Fight Night et très peu de combattants peuvent en dire autant ; l’on ne peut que lui souhaiter de terminer sa carrière en beauté.

Auteur de l’article : Chris

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.