Rafael Nadal - Novak Djokovic

Rafael Nadal – Novak Djokovic, qui va profiter du report ?

A qui va profiter le report à lundi de la finale hommes des Internationaux de France de tennis ?

Rafael Nadal - Novak DjokovicRafael Nadal qui a mené deux sets à zéro et 2-0 dans la troisième manche, avait pris dimanche une option certaine pour un septième sacre record à Roland-Garros, avant la rébellion de Novak Djokovic, soucieux de décrocher le premier Grand Chelem depuis l’Australien Rod Laver il y a 43 ans.

A la deuxième interruption par la pluie, l’Espagnol de 26 ans menait 6-4, 6-3, 2-6, 1-2. Le Serbe numéro 1 mondial, revenu dans la partie, avait son service à suivre quand les organisateurs ont décidé de reporter la fin de la rencontre à 13h lundi.

Ce n’est pas les joueurs qui prennent la décision d’interrompre la partie. C’est une décision que je prends en tenant compte de l’état du court, ce qui s’est passé“, a déclaré le Suédois Stefan Fransson, le juge-arbitre du tournoi.

Un début de polémique est né concernant la volonté des joueurs.

Selon Fransson qui est descendu sur le court alors que la pluie redoublait pour parler avec les deux finalistes, Djokovic lui a dit que “le court est glissant”.

“Lorsque j’ai parlé à Nadal, il m’a dit que les balles étaient mouillées et qu’elles devenaient lourdes. Il n’a pas dit quoi que ce soit pour arrêter ou pas”, a repris le juge arbitre.

L’Espagnol aurait été beaucoup plus directif, demandant l’interruption de la partie en raison des balles rendues lourdes.

Nadal était alors en grand danger. Après avoir dominé physiquement les débats lors des deux premiers sets, il semblait commencer à s’éroder face à la résistance mentale de Djokovic revenu dans le match.

Un jet de raquette au 5e jeu du premier set témoignait de l’impuissance de Djokovic, l’éventration de son banc lors d’un changement de côté à la fin du 7e jeu de la deuxième manche, confirmait son exaspération.

Nadal bouclait les deux premiers sets avec 35 points gagnés sur son retour de service (27 à son adversaires), avec 77 points marqués contre 59, alors que le Serbe avait cumulé 32 fautes directes pour seulement 17 à l’Espagnol.

Djokovic vainqueur des trois derniers tournois du Grand Chelem (Wimbledon, US Open et Open d’Australie) reprenait alors du poil de la bête et finissait la journée vent debout avec un break d’avance dans cette quatrième manche laissant présager une possible égalisation à deux sets partout.

Vainqueur de Nadal lors des trois dernières finales de Grand Chelem, Djokovic peut rêver l’emporter en cinq sets. Comme lors du dernier Open d’Ausralie, où il l’avait emporté 7-5 à la cinquième manche, après cinq heures 53 minute de combat, record de durée d’une finale de tournoi majeur.

Gilbert Ysern, le directeur général du tournoi, a rappelé que l’événement sera toujours soumis aux caprices de la météorologie jusqu’à la construction du toit du Court central, prévue dans cinq ans.

Demain, il devrait y avoir quelques ondées, comme c’est le cas après le front organisé que nous avons connu aujourd’hui. Les prévisions ne sont pas excellentes, mais OK jusqu’à 17 ou 18h“, a-t-il dit.

“Nous reprendrons avec les balles utilisées aujourd’hui.

“Nos courts sont en excellente condition. Nos équipes décideront demain s’il faut les arroser ou mettre du sodium pour absorber l’humidité”, a conclu Ysern.

Rafael Nadal - Novak Djokovic
Rafael Nadal - Novak Djokovic

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire