Des citoyens torturés avant et après le 14 janvier 2011

L’organisation “Liberté et équité” fait état de cas de tortures et de violations de droits subis par des citoyens de la part de forces de sécurité avant et après la révolution du 14 janvier 2011.

Organisation "Liberté et Equité"Au cours d’une conférence de presse organisée, vendredi à Tunis, la présidente de l’organisation, Imène Trigui, a appelé à une réaction de l’opinion publique pour lutter contre ces pratiques “inhumaines” et y mettre fin.  “C’est le manque de confiance à l’égard de l’appareil judiciaire” qui nous amène à présenter ces cas au public, a-t-elle fait remarquer.

L’organisation “Liberté et équité” a présenté une vidéo dans laquelle le jeune Salaheddine Jelassi relate les exactions et le viol qu’il a subis en 2003 de la part de certains agents de police suite à une altercation avec un proche du secteur de la sécurité. “Cet incident a eu des conséquences sur mon état psychologique, m’ayant poussé maints fois à tenter de me suicider“, a témoigné Salaheddine Jelassi.

Projetant une autre vidéo sur les circonstances du décès le 15 août dernier, de Anis Omrani au cours des manifestations pour l’indépendance de la justice, l’organisation a appelé à l’ouverture d’une enquête indépendante, loin du ministère de l’intérieur, afin qu’il ne soit pas “juge et partie” en même temps.

Un autre cas fût également exposé au cours de la conférence de presse, celui du citoyen Tahar Melliti, interpellé, le 22 juillet 2011, devant son domicile pour des raisons inconnues et décédé dans des conditions obscures le 1er août à l’hôpital de La Rabta.

La présidente de l’organisation “Liberté et équité” a insisté, à la clôture de la conférence de presse, sur l’incrimination de la torture “qui constitue une violation de l’intégrité physique“. Elle a dénoncé la poursuite de ces pratiques dans les centres de détention ce qui est, a-t-elle dit, en “contradiction avec l’objectif fondamental pour lequel s’est soulevé le peuple tunisien.

Des citoyens torturés avant et après le 14 janvier 2011
Des citoyens torturés avant et après le 14 janvier 2011

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire