La langue arabe: une nécessité culturelle et un intérêt économique

Donia // 16 February 2014 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE La langue arabe: une nécessité culturelle et un intérêt économique
le ministre de l'enseignement veut renforcer l'enseignement de la langue arabe
LIENS SPONSORISES

Le ministre de tutelle, Vincent Peillon, projette de renforcer l’enseignement de la langue arabe en France. Il estime que cette démarche est une nécessité vu l’enjeu économique en plus du volet culturel.

Le ministre Français de l’éducation a annoncé il y a quelque jours à l’AFP qu’il avait décidé de remédier à l’abondant de l’enseignement de la langue arabe en mettant les moyens requis et disponibles de ce côté-là. Vincent Peillon affirme que la langue arabe doit réoccuper la place qu’il lui est dû dans l’éducation en France. Ainsi, il concrétise sa volonté par la signature d’une convention avec le ministre de l’institut du monde arabe.

Ce ministre a fait ce choix en s’appuyant sur un aspect culturel et un aspect économique. En effet, comme il le précise, cette orientation est certes culturelle mais dépend essentiellement de l’avenir de l’Europe et la France précisément. Donc, ce choix de renforcement de l’enseignement de la langue arabe trouve son origine dans un enjeu économique.

Pour l’instant le premier pas consistera en une multiplication des sections orientales en l’espace de trois ans et surtout dans l’immédiat, tenter d’accroître le nombre d’enseignements de la langue arabe qui a nettement baissé durant ces quatre dernières années.

l'amplification de l'enseignement de la langue arabe est la perspective num1 des réformes

l’amplification de l’enseignement de la langue arabe est la perspective num1 des réformes

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)