Une circulation plus fluide au niveau du boulevard périphérique nord

Une partie du boulevard périphérique parisien a été débloqué ce matin grâce à l’intervention des forces de l’ordre qui ont essayé d’avoir un dialogue avec les taxis qui sont à l’origine de ce problème. Néanmoins, en Ile-de-France des bouchons de 200 km persistent.

Toujours en colère en raison de leurs situations jugées critiques, les taxis se sont rassemblés ce matin pour perturber une nouvelle fois la circulation au niveau du boulevard périphérique nord.

Comme la réunion lundi après-midi à Matigon n’avait pas fait plaisir aux chauffeurs de taxi, ils ont décidé de montrer leur mécontentement en bouchant la circulation tôt ce matin ainsi,  le périphérique dans les deux sens entre la porte de la Chapelle et la porte de Saint-Ouen,  une seule voie a été épargnée.

A leur grande surprise, leur essaie n’a pas eu l’impact souhaité. Les forces de l’ordre ont intervenu entre 6h30 et 7h00, d’après RTL, elles n’ont pas tardé à rétablir la circulation en usant même de la force avec les taxis qui ne voulaient pas coopérer et qui avaient passé la nuit sur les lieux. De ce fait, la circulation est à présent fluide.

La police assure à L’AFP que le blocage a été déplacé vers les portes d’Asnières et de Clichy, au nord-ouest de Paris et que la circulation persiste a être bloquée en direction de l’aéroport de Roissy vers où des taxis envisageaient de se réunir.

les taxis persistent leur tentative de blocage
les taxis persistent leur tentative de blocage

 

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.