Maroc – «kiss-in» en faveur des adolescents arrêtés

Quelques dizaines de Marocains ont participé à un “kiss-in” samedi à Rabat pour soutenir les trois adolescents arrêtés pour avoir diffusé une photo d’eux s’embrassant sur Facebook.

Les manifestants ont été confrontés à des spectateurs quant ils se sont embrassés et ont scandé “Vive l’amour”.

Quelques dizaines de Marocains ont organisé une symbolique “kiss-in” Samedi à l’appui de trois adolescents arrêtés pour avoir diffusé des photos sur Facebook de deux d’entre eux se bécoter.

Seulement environ une douzaine de couples se sont embrassés dans le rassemblement devant le parlement, mais les manifestants ont insisté qu’ils avaient défendu le droit de démonstrations publiques d’affection dans la société marocaine conservatrice.

L’affaire a suscité un grand débat en ligne, avec les citoyens qui protestaient contre ce qu’ils considèrent comme conservatisme rampant dans le pays musulman longtemps connu pour être relativement libérale et tolérante.

Plus de 2.000 personnes avaient indiqué qu’ils prendraient part à “kiss-in” de samedi, mais la grande majorité a échoué à atteindre ce chiffre, indiquant un écart entre l’activisme en ligne et la manifestations réelle de rue.

Les manifestants se sont rassemblés devant le parlement pour “un baiser symbolique de l’amour».

Le couple au cœur de l’affaire, un garçon et une fille âgées de 15 ans et 14 ans, et leur ami de 15 ans qui a pris les photos à l’extérieur de leur école dans la ville de Nador, ont été arrêtés la semaine dernière, accusés de ” violer la décence publique “et détenu dans un centre pour mineurs.

«kiss-in»  au Maroc
«kiss-in» au Maroc

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire