Jose Manuel Barroso et Enrico Letta ont été interpellés à leur arrivée sur l'île de Lampedusa

L’Italie organise des funérailles nationales pour les migrants naufragés

L’Italie vient d’organiser des funérailles nationales pour les centaines de migrants qui sont morts après que leur bateau a chaviré près de l’île de Lampedusa, jeudi dernier.

Enrico Letta le premier ministre a fait cette annonce lors d’une visite à l’île de la Commission européenne José Manuel Barroso.

M. Barroso a promis 30 millions d’euros (40 millions de dollars, 25 millions de livres) de fonds de l’UE pour aider les réfugiés en Italie.

Des plongeurs ont récupéré 302 corps de l’épave.

De plus de 500 personnes qui avaient été à bord du bateau, la plus part sont partis de l’Erythrée et de la Somalie, seulement 155 ont survécu.

Mercredi après-midi, les corps de deux femmes et deux hommes ont été ramenés à la surface.

Ce dernier naufrage est l’une des pires catastrophes qu’a vécu l’Italie impliquant un bateau transportant des migrants en Europe liés à l’Afrique.

Lampedusa est une destination clé pour les bateaux et de nombreux résidents se plaignent depuis longtemps que les autorités de l’Italie et de l’Union européenne ne font pas assez pour traiter les milliers de migrants qui viennent à terre chaque année.

Jose Manuel Barroso et Enrico Letta ont été interpellés à leur arrivée sur l'île de Lampedusa
Jose Manuel Barroso et Enrico Letta ont été interpellés à leur arrivée sur l’île de Lampedusa
Jose Manuel Barroso a été "profondément choqué" par la vue de tant de cercueils
Jose Manuel Barroso a été “profondément choqué” par la vue de tant de cercueils

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire