Des hommes armés d’Al Qaïda détiennent encore des otages de l’armée du Yémen

Les hommes armés d’Al-Qaïda tenaient toujours les otages au quartier général de l’armée yéménite à Mukalla mardi, un jour après que l’armée a dit avoir repris le contrôle du bâtiment, selon un responsable militaire.

“Des hommes armés d’Ansar al-Sharia (groupe affilié à Al-Qaïda) sont toujours terrés au troisième étage de l’immeuble et tiennent des soldats en otages”, a-t-il affirmé.

Il n’a pas déclaré le nombre de djihadistes ou d’otages étaient dans le bâtiment dans la ville du sud-est.

Les terroristes ont saisi le siège après qu’un kamikaze a lancé une voiture dans l’entrée.

Les assaillants, vêtus d’uniformes des forces spéciales et arrivant avec quatre véhicules militaires, ont pris beaucoup d’otage dans une attaque qui a tué cinq soldats, a indiqué le responsable.

Mais lundi soir un responsable militaire des forces yéménites ont repris le bâtiment.

Il s’est avéré qu’ils ne prenaient que les deux premiers étages de l’immeuble de trois étages.

Les prêtres de la région ont été en contact avec les insurgés dans le but de les convaincre de libérer les otages, a dit l’officiel.

Mukalla est la capitale de la province du sud de la province de Hadramaout et est une importante ville portuaire.

L’attaque de lundi était la deuxième grande attaque contre l’armée en 10 jours.

 

Les forces de sécurité yéménites sont vus le long d'une route principale jonchée de débris après un kamikaze a fait exploser un véhicule à l'extérieur d'un palais présidentiel à Mukalla le Février 25, 2012
Les forces de sécurité yéménites sont vus le long d’une route principale jonchée de débris après un kamikaze a fait exploser un véhicule à l’extérieur d’un palais présidentiel à Mukalla le février 25, 2012

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire