Irak: Un attentat dans une mosquée sunnite fait 16 morts

 Deux bombes ont explosé dans une mosquée sunnite en Irak lors de l’entrée pour la prière du vendredi, tuant 16 personnes, selon des policiers et un médecin.

Les bombes qui ont frappé la mosquée de Moussab ben Omair près de Samarra, au nord de Bagdad, ont également blessé 15 personnes, selon les sources.

Les terroristes des deux cotés ont mené de nombreuses attaques à la fois dans des mosquées sunnites et chiites cette année, ce qui fait craindre un retour à tous les conflits sectaires, qui ont culminé en 2006-2007 laissant derrière eux des milliers de morts.

En 2006, le bombardement d’un sanctuaire chiite à Samarra en février a déclenché une vague de violence brutale.

Les explosions sont venus un jour après que les corps de 10 jeunes hommes qui avaient été tués par balles ont été retrouvés à Bagdad, un autre rappel du conflit sectaire en Irak, au cours duquel les militants ont fréquemment procédé à des exécutions sommaires.

La violence en Irak a atteint un niveau jamais vu depuis 2008, tuant plus de 4.200 personnes depuis le début de l’année, selon un bilan AFP basé sur la sécurité et des sources médicales.

 

Une vue du minaret en spirale de la Grande Mosquée de Samarra vu en 2008 à travers un mur touché par des tirs d'obus.
Une vue du minaret en spirale de la Grande Mosquée de Samarra vu en 2008 à travers un mur touché par des tirs d’obus.

Auteur de l’article : Anas.T

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.