Tunisie-Ben Jeddou: Des Tunisiennes parties pour Jihad-al-nikah sont rentrées enceintes de Syrie

Des filles et des femmes tunisiennes ont voyagé en Syrie pour mener le “Djihad du sexe” afin de réconforter les combattants islamistes qui luttent contre le régime en place, a déclaré le ministre de l’Intérieur Lotfi Ben Jeddou hier devant les députés de l’ANC.

«Ils ont eu des relations sexuelles avec 20, 30, 100″ djihadistes, a souligné le ministre aux membres de l’Assemblée nationale constituante jeudi.

“Après les liaisons sexuelles qu’elles ont eu la-bas au nom du« djihad al-nikah ‘- (la guerre sainte du sexe !) – elles sont toutes rentrées enceintes “, a déclaré Ben Jeddou aux députés stupéfaits.

Le ministre n’a pas précisé le nombre de femmes enceintes portant les enfants des djihadistes en Syrie qui avaient regagné le pays.

Le Djihad du nikah, qui permet d’avoir des relations sexuelles extraconjugales avec de multiples partenaires (Djihadistes), est considéré par certains salafistes extrémistes sunnites comme une forme légitime de la guerre sainte.

Le ministre n’a pas non plus précisé le nombre de femmes tunisiennes disparues en Syrie pour une telle cause, bien que les médias ont dit qu’elles sont au nombre de centaines.

Des centaines de combattants tunisiens sont également allés rejoindre les rangs des djihadistes qui se battent pour renverser le régime du président Bachar al-Assad.

Cependant, Ben Jeddou a également affirmé que depuis qu’il a pris ses fonctions en mars, “six mille de nos jeunes ont été empêchés d’y aller” en Syrie.

Il a aussi ajouté que les contrôles aux frontières ont été renforcés afin d’intercepter les jeunes Tunisiens qui cherchent à se rendre en Syrie.

Selon la presse, des milliers de Tunisiens ont, au cours des 15 dernières années, rejoint les djihadistes à travers le monde en Afghanistan, en Irak et tout récemment en Syrie, voyageant principalement via la Turquie ou la Libye.

 

Le djihad du sexe, une forme de guerre sainte légitime selon des salafistes
Le djihad du sexe, une forme de guerre sainte légitime selon des salafistes

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire