Une princesse saoudienne arrêtée pour esclavagisme aux Etats-Unis

Les riches saoudiens ne se retiennent pas de dépenser leur argent pour leur propre plaisir et repos.

Cette fois-ci, une princesse Saoudienne est inculpée d’esclavagisme en Californie pour avoir fait travailler une domestiques dans des conditions des plus abusives.

Meshael Alayban, la princesse de 42 ans, est une des six épusodes d’un petit-fils du roi Abdallah d’Arabie Saoudite. Quant à l’employée, c’est une mère de famille d’origine Kényane qui déclare travailler seize heures par jour, sept jours sur sept, avec un salaire de 220 dollars seulement.

Enfin arrêtée le Mercredi 10 Juillet 2013, elle a remis son passeport aux autorités et ne pourra sortir de prison qu’avec une caution de 5 millions de dollars.

La princesse a promis son employée qu’elle aura un salaire de 1600 dollars pour cinq jours de travail hebdomadaire. Mais, la réalité était loin d’être imaginée et on a retiré le passeport de la victime pour l’empêcher de retourner au Kenya.alayban_meshael

Auteur de l’article : Nadia M.

Passionnée par l'art de la critique, je me nomme Nadia Marzouki, agée de 23ans, actuellement étudiante en master de recherche en Marketing. Mon profil de "marketeuse" m'a poussé à faire des recherches dans de multiples domaines tels que la publicité, la culture, le business international, les sciences naturelles, la psychologie, la sociologie et tout ce qui se termine par "gie"... Eperdument exaltée par la lecture des livres comme ceux de Paulo Coelho, Marc Levy, Guillaume Musso, Anna Gavalda... ceci m'a permis de me concentrer à mon tour sur l'écriture. Passionnée aussi par l'astronomie, j'essaye toujours d'etre up to date quant aux événements qui se déroulent dans la cité des sciences. En résumé, je suis une mordue de télévision, d'événements culturels et de lecture de tous genre de livres; je suis impatiente de commencer à écrire pour Tixup afin de partager mes découvertes avec les lecteurs.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.