Femme violée - AGression

La femme enceinte violée plaide pour la peine capitale contre ses agresseurs

La femme enceinte violée par trois individus à Hammam-Chatt devant son mari, mercredi 13 mars 2013, a plaidé pour la peine capitale contre ses agresseurs. Qu’ils soient pendu est la moindre peine qui peut être prononcée contre eux, a-t-elle lancé.

Par ailleurs, la victime a indiqué que ce viol a détruit sa vie ajoutant que la peine capitale est la moindre chose contre ses trois agresseurs.

Rappelons que trois individus ont braqué cette femme, enceinte, et son mari pour leur voler des téléphones portables et une somme d’argent après qu’ils aient violé la femme devant son mari qui ne pouvait la sauver à cause des coups qui lui ont été causés.

La femme enceinte violée plaide pour la peine capitale contre ses agresseurs
La femme enceinte violée plaide pour la peine capitale contre ses agresseurs

Auteur de l’article : La Rédaction

1 commentaire sur “La femme enceinte violée plaide pour la peine capitale contre ses agresseurs

    Anna

    (21 mars 2013 - 23:56)

    C est inadmissible les violeurs méritent la peine capitale

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.