Femme violée - AGression

Pas d’appel dans l’affaire de la fille violée par des policiers

Le parquet tunisien n’a pas fait appel de la décision d’abandonner les poursuites pour atteinte à la pudeur contre une jeune femme violée par des policiers, a indiqué lundi Fadhel Saihi, conseiller du ministre de la Justice.

Le parquet n’a pas fait appel du non-lieu concernant la femme et son ami, a indiqué M. Saihi, démentant une information annoncée par l’avocate de la victime et confirmée par la suite par un porte-parole du ministère de la Justice.

Femme violée - Agression
Pas d’appel dans l’affaire de la fille violée par des policiers (photo d’illustration)

Auteur de l’article : La Rédaction

1 commentaire sur “Pas d’appel dans l’affaire de la fille violée par des policiers

    sedar

    (10 décembre 2012 - 19:28)

    je suis congolais je demande a la justice tunisienne de libérée cette femme elle n’a rien fait de grave contre la nation et contre la police.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.