Violence

Tunisie: Suspension de la grève générale à Siliana

La grève générale à Siliana déclenchée par l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) il y a cinq jours a été suspendue suite à des négociations des représentants de la centrale syndicale et le gouvernement.

Après cinq jours de violence qui ont fait des centaines de blessés par des tirs de grenaille (chevrotine de petit calibre), la grève générale sera suspendue à partir du lundi 3 décembre 2012 en attendant la mise en œuvre d’un accord négocié le week-end dernier et qui prévoit la mise à l’écart du gouverneur et des aides pour soigner les blessés.

Cet accord porte en outre sur l’accélération du jugement des 14 activistes de Siliana arrêtés depuis près de 20 mois lors de manifestations, mais aussi sur la mise en oeuvre d’un plan de développement pour cette région qui souffre de taux élevés de chômage et de pauvreté. Une enquête sur la répression policière doit être également ouverte.

Le gouverneur, Ahmed Zine Mahjoubi, ne remettra plus les pieds à Siliana. Il est parti définitivement. S’il revient, nous reprendrons la grève“, a lancé le responsable syndical.

Le calme est revenu dimanche dans la ville où l’activité a commencé à reprendre son cours normal après cinq jours d’émeutes qui ont fait 303 blessés, selon le directeur régional de la santé publique.

Siliana Police
Tunisie: Suspension de la grève générale à Siliana

Auteur de l’article : La Rédaction

Laisser un commentaire