Femme violée - AGression

Violée, une tunisienne risque la prison pour “obscénité ostentatoire”

La jeune fille qui a été violée par deux policiers a comparu ce mardi devant le juge d’instruction au tribunal de Première instance de Tunis avec son fiancé pour une audience pendant laquelle, le couple a été interrogé pendant presque deux heures.

L’accusation d’obscénité ostentatoire n’a pour le moment pas été retenue contre la jeune fille mais son comité de défense a estimé que l’accusation pourrait bien être retenue tout en avançant la possibilité d’un non-lieu dans cette affaire.

Le verdict sera donné, au plus tard, demain, mercredi 3 octobre, selon le comité de défense de la jeune fille, composé d’une dizaine d’avocats.

Violée par deux agents de police, la jeune fille pourrait être inculpée d’obscénité ostentatoire.

Notons que l’affaire du viol n’a toujours pas été traitée mais la jeune fille comparaît dans une deuxième affaire qui serait, selon plusieurs avocats, un moyen de pression pour qu’elle retire sa plainte contre ses violeurs.

Femme violée - Agression
Violée, une tunisienne risque la prison pour “obscénité ostentatoire”

Auteur de l’article : La Rédaction

Laisser un commentaire