Manifestation - Tunisie 20Mars

Plan d’indemnisation, les tunisiens expriment leur hostilité

Manifestation au BardoLes appels à manifester se sont multipliés sur les réseaux sociaux, particulièrement Facebook, pour se rassembler devant le siège de l’Assemblée Nationale Constituante au Bardo, mardi 31 juillet 2012, et ce, à partir de 10h00.

Ce sit-in, pacifique, se veut être une manière pour les tunisiens afin d’exprimer leur hostilité quant au projet de loi qui prévoit des indemnisations pour les militants et prisonniers politiques de l’ère de Ben Ali et celui de Bourguiba.

En tout, plus de 11.000 personnes sont concernées par ces indemnisations, selon le ministre des Droites de l’Homme et de la justice transitionnelle, Samir Dilou, qui a déclaré hier sur les ondes de la radio Express Fm que le montant sera, à priori, au dessous d’un quart de milliard de dinars.

Entre adhésion et opposition, le peuple se retrouve encore une fois divisé. Cependant, plusieurs questions se posent avec l’annonce des indemnisations. Est-ce le bon temps pour évoquer un tel sujet alors que le pays traverse une crise économique et que le chômage bat son plein ? Ces militants et prisonniers politiques, ne connaissaient-ils pas ce qu’ils encouraient en prenant position ? Devrons-nous attendre qu’on nous récompense financièrement pour notre militantisme ?

En s’octroyant des indemnités, ces militants pourraient-ils se faire appeler encore “des militants” ? Ne serait pas un échange des années du militantisme et d’activisme en argent ?

En même temps, les blessés de la “révolution” du 17 décembre 2010-14 janvier 2012 attendent encore que l’Etat s’occupe d’eux. Les familles des martyrs ne sont également pas satisfaites du verdict de la justice, notamment dans les tueries des martyrs de Tunis, Bizerte, Nabeul, Sousse, Kasserine, Sidi Bouzid et Jendouba. Sans évoquer également ceux qui souffrent le martyr dans les régions de l’intérieur qui n’ont toujours pas de l’eau potable et manquent d’électricité. Bref, le dossier des indemnisations de ces “militants” ne pouvait-il pas attendre ? Bien que toute injustice doit être payée…

Manifestation au Bardo
Plan d’indemnisation, les tunisiens expriment leur hostilité

Auteur de l’article : La Rédaction

Laisser un commentaire