Niqab - faculté

Suspension des cours à la Faculté des Lettres à cause d’un Niqab

Ils sont de retour”, c’est qu’un étudiant a lancé devant la porte de la Faculté des Lettres hier, mardi 28 février 2012, suite à la nouvelle suspension des cours à cause des incidents provoqués par un groupe de jeunes, la plupart d’entre eux étrangers à la Faculté, et qui ont réagi au refus d’un enseignant d’accepter en classe une étudiante portant le niqab.

Pour l’enseignant, il n’a fait qu’appliquer le règlement intérieur établi par le Conseil scientifique de l’université, mais il a eu droit à des tentatives d’agression de la part du groupe des jeunes venus “épauler” l’étudiante alors qu’il poursuivait son cours dans le bureau d’un chef de département…

Les enseignants se sont réunis au siège du rectorat de La Manouba pour trouver une solution à ce nouveau phénomène que la faculté des Lettres ne cesse de connaitre. Dernier en date, le sit-in qui a duré presque un mois entre décembre 2011 et janvier 2012.

Des décisions pourraient être prises à l’issue d’une deuxième réunion des enseignants. Un enseignant de la faculté a dépoloré sur les ondes de la radio Shems Fm le fait que le gouvernement se contente de regarder ce qui se passe ajoutant que la menace d’une année blanche à la Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités est toujours d’actualité.

Faculté des Lettres - Manouba
Faculté des Lettres - La Manouba

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire