cannabis - drogue douce

Tunisie: vers une légalisation de la consommation du cannabis ?

cannabis - drogue douceZatla… Cette drogue douce tant convoitée par les tunisiens qui se sont mobilisés pour lancer un événement afin de faire légaliser son usage. « Tous unis pour la légalisation du cannabis« , c’est ainsi que s’intitule la page face dédiée au rassemblement qui devrait avoir lieu le samedi 18 février 2012 devant la Chambre des députés au Bardo et le nombre des participants ne cesse de s’accroitre pour dépasser 4000 en à peine quelques jours.

Précisons tout d’abord que les effets recherchés de la consommation du cannabis sont un sentiment de douceur, de calme intérieur et de bien-être, une tendance à rire ainsi qu’une prise de recul sur l’environnement.

La loi en vigueur qui date du début des années 90 inflige aux consommateurs de la résine du cannabis une peine d’emprisonnement minimale d’une année et 1000 dinars d’amende, quasiment la seule loi dans le monde qui inflige une telle sanction. Une lourde sentence pour la simple consommation d’un joint alors que d’autres pays, comme les Pays-bas, mettent à disposition des citoyens des espaces pour s’adonner à cette drogue douce.

Depuis l’entrée en vigueur de la loi condamnant la consommation de la résine de cannabis, le nombre des personnes traduites devant la justice pour cette accusation n’a pas cessé de s’accroitre et plusieurs sont ceux qui ont vu leurs vies s’effondre à cause d’un petit joint fumé qui leur a causé 12 mois de prison ferme et la perte de leur travail ou études.

cannabis - drogue doucePire encore, le fumeur se condamne lui-même à cause des tests de dépistage qui lui sont infligés pour voir s’il a fumé ou non.

Pour prendre le Maroc par exemple, se faire prendre entrain de fumer un joint dans un lieu public implique une amende de 1000 Dh (environ 180 dinars tunisiens), en cas de récidive, deux mois de prison mais fumer chez soi n’implique aucune infraction à la loi, se faire arrêter après avoir fumé un joint ne cause également aucun problème pour les marocains et c’est aussi le cas dans plusieurs autres pays.

Il est peut être temps pour nous, tunisiens, de réviser ces lois qui n’ont eu aucun effet dans la société, pire encore, elles ont détruit la vie de milliers de personnes à cause de ces 12 mois de prison. Il est peut être temps pour dépénaliser la consommation du cannabis, tout du moins arrêter les tests de dépistage pour une dépénalisation contrôlée. Une dépénalisation pourrait même être une solution  pour le pays pour se trouver une nouvelle source d’argent en liquidant les quantités de cannabis saisies lors des opérations des unités policières…

Notons que le cannabis ne rend pas violent comme plusieurs pourraient imaginer.

Selon un rapport publié en 1998 par Bernard Roques, professeur français membre de l’Académie des sciences, les Cannabinoïdes sont moins nocives que le tabac. Ci-dessous un tableau qui classent les drogues dont le tabac en fait partie selon leur dangerosité.

Cannabis
(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

8 commentaires sur “Tunisie: vers une légalisation de la consommation du cannabis ?

    Tunisie Libre

    (11 février 2012 - 13:02)

    Regoignez nous le 18 fevrier inshalah !

    [email protected]

    (11 février 2012 - 20:10)

    Un discours tres rationnel et objectif !!
    On espere que la Nahdha et le gouvernemnt soient comprehensif pour nos jeunes

    zizouph

    (12 février 2012 - 0:55)

    oui pour le cannabis en tunisie 🙂

    Proratatemporis

    (12 février 2012 - 11:22)

    C’est sûr, la consommation du cannabis remplit les prisons pour rien. Et lorsqu’on sait que les prisons sont des écoles du crime, le moindre fumeur occasionnel, qui est sans doute le fils du Tunisien moyen, finit ses études entre les murs de bouchoucha, et d’ingénieur respectable il devient délinquant honni et marginalisé.

    D’autre part, ces lois rendent augmentent le taux de délinquance dans les quartiers où le trafic s’opère. Car, pour être dealer, il faut assumer le risque de se prendre des années de prisons, c’est à dire qu’il faut développer une mentalité de délinquant, celui qui casse des gueules pour se protéger et protéger sa source de revenus. Au contraire, dépénaliser la consommation du cannabis diminue la pression dans ces quartiers et diminue le niveau général de la délinquance.

    Ensuite, dépénaliser la consommation du cannabis entraînera une diminution de la consommation. La Hollande, où l’on peut fumer un joint dans un café, est le pays dont les habitants en consomment le moins. Tout simplement parce que les gens ne se sentent pas marginalisés, rejetés, montrés du doigt par la société lorsqu’ils en consomment. Le rejet étant cause de déprime et pousse à la surconsommation du joint.

    REJIL

    (14 février 2012 - 13:56)

    Bien au delà de leur côté illégal ou non, les drogues sont essentiellement des poisons, aux effets mentaux et physiques désastreux, tant sur le court que le long terme. Ceux du cannabis ? Sensations altérées, anxiété, accélération du rythme cardiaque (donc risque d’attaques), affaiblissement du système immunitaire et moindre résistance aux maladie communes, lesions pulmonaires et du cerveau parfois irréversibles, apathie, somnolence, inaptitude à penser et à comprendre, etc. La liste est longue. Quoi d’étonnant quand on sait que le cannabis contient 400 agents chimiques reconnus toxiques et cancérigènes. Et je ne parle même pas de ses effets d’accoutumance (60% des jeunes en consommant avant 15 ans, passent à l’héroïne). pour savoir que le seul effet positif des drogues est ce qu’elles rapportent à leurs dealers, qui la plupart du temps ne sont pas eux-mêmes des consommateurs. Seul un état criminel peut légaliser la production et la consommation d’une drogue, quelles que soient ses justifications. Les jeunes sont l’avenir. Quel avenir se prépare si les responsables de demain sont handicapés par les drogues d’aujourd’hui ?

    marzouki

    (18 février 2012 - 6:28)

    BANDE D’IDIOT VA!on fait encore partie du groupe des pays attarder mentaux! vs savez meme pas que c’est a l’origine de plein de medicament et de traitement contre le cancer?c prouvee qu’a dose nn abuser ca previent plein de cancer !!! alors bande d’idiot vous pouvez vous roulez un bn join en regardant la tele ou ce que vous voulez ms cultiver vous!sans parler que le canabis na jms provoquee de morts depuis tjr suite a sa consommation (contrairement a l’alcool)

    Rochdi

    (9 mars 2012 - 15:23)

    Les mauvaises fréquentations mènent à la cigarette et aux boissons alcoolisées qui elles mêmes mènent à la zatla qui elle même mène à l’héroine qui elle même mène à la ruine tout court.

    Le jeune tunisien n’a pas d’hygiène de vie. Il manque énormément de repères. Sa vie est plein d’excés. Donc, c’est pas le genre à en consommer modérément.

    A la lumière de ce qui précède, la légalisation de la zatla aura certainement pour conséquence :

    – Plus de jeunes paumées
    – Plus de fumeurs
    – Plus de consommation de boissons alcoolisées
    – Plus d’argent de poche
    – Plus de fric en circulation
    – Plus de malades
    – Plus de médicaments à importer
    – Plus de faits divers : viols, vol, etc
    – Plus de consommatrices donc plus de débauche
    – On pensera à se marier encore plus tard donc moins de mariages
    – Moins de gens sérieux au travail
    – Moins de jeunes responsables
    – Plus de stress pour les parents
    – Plus d’échecs scolaires
    – Plus de vulgarités
    – Plus de violences notamment dans les stades
    – Plus d’accidents de la route
    – Plus de suicides
    – Moins de jeunes épris de religion donc moins de prieurs
    – Moins de stabilité familiale (divorces, violences conjugales)
    – Et j’en passe.

    Rochdi

    totoph

    (14 avril 2012 - 17:53)

    et bien dans ce cas autorisons les autorités sociales et l’assurance maladie a prescrire l’usage sous certaine forme et condition des pouvoirs bienfaisants du chanvre! La France est championne en nombre de dépressifs chroniques .. ça aiderait un peu de légèreté non ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.