Police tunisie

Tunisie: Marche protestataire des agents des forces de l’ordre

Suite aux actes de violence multipliés contre les agents des forces de l’ordre intérieur, le syndicat national des forces de l’ordre a organisé dans la matinée du samedi 28 janvier 2012 une marche protestataire devant le siège de l’Assemblée Constituante.

Le secrétaire général du syndicat, Montassar Materi, a tenu à revenir sur les risques qu’encourent les agents en cette période tout en lançant un appel aux responsables politiques de prendre les mesures nécessaires et de réformer le cadre institutionnel pour assurer la protection aux agents de l’ordre qui font le travail pour l’intérêt de la patrie.

Notons que le ministère de l’Intérieur a publié le jeudi 26 janvier 2012 un communiqué dénonçant les agressions contre les agents de l’ordre tout en indiquant que ces actes de violence visent à déstabiliser l’appareil sécuritaire afin d’entraîner le pays dans la dérive sécuritaire et d’exploiter cette situation pour donner libre court à des actes de pillage et de vol.

Accord entre le syndicat des forces de l'ordre et le gouvernement
Tunisie: Marche protestataire des agents des forces de l'ordre

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

1 commentaire sur “Tunisie: Marche protestataire des agents des forces de l’ordre

    chabah

    (29 janvier 2012 - 15:13)

    que la police crie à l’injustice et au scandale…qu’elle demande la “protection”…c’est le monde à l’envers…mais est-ce que cette police a oubliée ces injustices et ses scandales- entendons par là – ces bavures et est tortures…ces procès d”intentions et ces divers arrestations à l’aveuglette…
    “Notre police” a oublié messieurs, dames , les années de braise et tout ce bon peuple a enduré et elle….crie… maintenant pour quelques dérapages insignifiants qu’elle dit à tort ou à raison qu’elle a vécu…pauvre police…pauvre temps.
    Il est de notre devoir maintenant que les ont changé et que cette police ne sera jamais comme avant de faire en sorte ….d’oublier” nos peines et de calmer les esprits pour une Tunisie nouvelle.

Laisser un commentaire