Arme: Couteau sang

Une personne poignarde son agresseur après sa libération le 14 janvier

Arme: Couteau sangÇa fait 11 ans qu’un ex-prisonnier, originaire de Ksibet El Mediouni, avait agressé sexuellement une personne sous menace. Libéré lors de la récente grâce accordée par le président de la République, Moncef Marzouki, à l’occasion du premier anniversaire de la Révolution, l’ancien détenu a été agressé à son domicile par sa victime qui s’était introduite pour le poignarder dans le dos.

L’ancien prisonnier a été touché au niveau du poumon et a été rapidement transporté à l’hôpital Fatouma Bourguiba dans un état grave et avec peu de chance de survie, rapporte la radio Shems Fm.

Une autre personne, également victime de l’ex-prisonnier a confirmé que si ce dernier s’en tirait, de son coté, elle serait capable de refaire la même chose à son encontre vu les faits qui remontent pour elle à 15 ans en arrière.

Les habitants de la région de Ksibet El Mediouni ont regretté la libération de cet ancien détenu vu les événements qui ont eu lieu depuis cette grâce accordée.

Police
Une personne poignarde son agresseur après sa libération le 14 janvier

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

1 commentaire sur “Une personne poignarde son agresseur après sa libération le 14 janvier

    zozo marcelle

    (18 janvier 2012 - 10:41)

    c’est vrement pas vrai comment peut_on libèrer une telle personne
    qui normalement aurai trouvé la mort depuis 11 ans passés
    ce qui lui est arrivé est juste et il va retrouvé les même sorts une fois in quitte l’hopital

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.