Acheter bio et pas cher : 5 conseils pour y arriver

Bien souvent, le bio est qualifié d’inaccessible à la majorité ; quelques conseils sont toutefois à mettre en pratique pour lutter contre ce préjugé.

La tendance du bio et de l’alimentation saine ne cesse de croître, notamment pour le respect de la planète. Si le bio est, sur le papier, bien plus cher, il existe cependant quelques conseils pour acheter du bio pas cher.

Consommer moins, mais bien mieux

Se lancer dans le bio, c’est consommer en moindres quantités. Il faut donc réfléchir au mieux lors des courses, et consommer viande et poisson deux fois par semaine. Cela suffit pour le fonctionnement de l’organisme. Les légumineuses, céréales, protéines végétales, fruits et légumes doivent, en revanche, être achetés en quantité.

L’alimentation en fonction de la saison

Ici, il convient donc d’acheter en fonction des saisons. Les fraises et les tomates, par exemple, ne doivent pas être achetées en hiver. En été, de la pastèque, et en automne, du potiron et des châtaignes par exemple. Cela réduira notamment le coût des achats.

Du bio en vrac

Excellent moyen pour acheter bio et pas cher. En vrac, le prix au kilo est bien moins élevé que les produits conditionnés. Autre conseil, acheter sur les marchés ou auprès des producteurs. Si cette démarche prend du temps, les économies sont réelles.

Les coopératives

Comme avant, il est ici question d’acheter directement auprès des producteurs. Cela est même possible dans les grandes villes. En rejoignant une coopérative, cela permet une alimentation bio accessible toute l’année.

Recycler les restes de légumes

Très souvent, tous les déchets des légumes sont jetés. Pourtant, les épluchures et autres fanes peuvent être utilisées. En chips, veloutés, gâteaux et potages, les recettes sont nombreuses. Et offrent de grandes économies.

Auteur de l’article : Chris