Ouganda: Premier cas du virus Marburg, proche de celui d’Ebola

Donia // 8 October 2014 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE Ouganda: Premier cas du virus Marburg, proche de celui d’Ebola
Le virus Marburg et le virus Ebola présentent les mêmes symptômes
LIENS SPONSORISES

Le virus Marburg, un virus presque semblable à l’Ebola, est apparu en Ouganda . La personne contaminée est décédée et les autorités tentent d’empêcher la propagation.

Un technicien en radiographie de l’Hôpital de Kampala, en Ouganda, est décédé suite à la fièvre hémorragique due au virus Marburg qui est un virus proche de l’Ebola présentant les mêmes symptômes et contamine de la même manière. La population est inquiète et les autorités mettent tout en oeuvre pour limiter la propagation.

L’homme en question avait ressenti les premiers symptômes de ce virus le 17 septembre, mais n’a été hospitalisé que six jours après. Les médecins n’avaient pas détecté le virus et c’est deux jours après son décès, soit le mardi 30 septembre, qu’ils ont pu savoir qu’il s’agissait d’une fièvre hémorragique du virus Marburg. Les tests avaient certifié le résultat.

Ce virus ne date pas d’aujourd’hui puisqu’il a été observé la première fois en 1967, soit 9 ans avant la découverte d’Ebola. Le virus Marburg est mortel, les chances de survie des contaminés sont très minces et l’OMS a précisé qu’il n’y a aucun vaccin ni traitement pour lutter contre ce virus.

Proche d’Ebola, le virus Marburg entraîne les mêmes types de symptômes : fièvre, vomissements, diarrhées et hémorragies sévères. Ce virus a été observé la première fois en 1967, soit 9 ans avant la découverte d’Ebola. Il est mortel dans 25 à 88% des cas, et selon l’OMS, il ne dispose à l’heure actuelle d’aucun vaccin ni de traitement. Seuls des soins intensifs permettraient d’éviter la dégradation de l’état du malade.

 

 

 

Le virus Marburg fonctionne comme l'Ebola

Le virus Marburg fonctionne comme l’Ebola

 

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)