Le virus Ebola aux Etats-Unis, un premier cas diagnostiqué

Voilà que le virus Ebola débarque aux États-unis. Un premier cas a été diagnostiqué, il s’agit d’un homme qui avait voyagé au Liberia.

Lors d’une conférence de presse,  le Dr Tom Frieden, du Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC), a bien confirmé la présence du virus Ebola aux États-unis. Le président Barack Obama a été informé de la situation actuelle et des mesures de mise en  quarantaine de la personne infectée.

Les informations concernant cette personne sont très minces. Nous savons qu’il s’agit d’un homme qui avait voyagé au Liberia est arrivé au Texas le 20 septembre sans aucun symptôme du virus. Quatre jours plus tard, les symptômes ont commencé à apparaître et deux jours après que le malade a contacté un médecin.

Un temps de réflexion assez long qui lui vaut une hospitalisation au Health Presbyterian Hospital à Dallas, au Texas, le 28 septembre. L’homme en question a été mis en quarantaine et sa famille sous surveillance.

N’ayant eu aucun symptôme à son arrivée, le malade n’aurait pas pu contaminer des personnes à bord de l’avion. La contamination se fait par voie aérienne, elle peut aussi être par la salive ou le sang.

 

Le Dr Tom Frieden du Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC)
Le Dr Tom Frieden du Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC)

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire