Trop de travail favoriserait l’apparition du diabète de type 2

Un lien entre le travail et le diabète a été établi par des chercheurs britanniques. En effet, si l’on en croît les résultats de l’analyse, les personnes travaillant plus de 55 heures par semaine favorisent l’apparition du diabète de type 2. 

Mika Kivimäki et son équipe de l’University of London (Royaume-Uni) ont consulté les données, se rapportant à  222 120 individus, issues  de 23 analyses. Ils ont établi le rapport entre  un risque de diabète de type 2 et un temps hebdomadaire de travail en prenant en considération les facteurs à risque comme le tabac, sédentarité et obésité… Ils ont constaté un lien positif significatif entre une augmentation du  temps hebdomadaire de travail et le risque de diabète de type 2.

L’analyse menée par les scientifiques britanniques montre que les femmes et les hommes travaillant plus de  55 heures par semaine affichent un  risque de développer un diabète de type 2 plus élevé que celui des personnes travaillant 35 à 40 heures par semaine. Cette différence de 15 h à 20h fait que le risque est amplifié de 30%.

Le lien a été exposé mais des travaux seront indispensables pour déceler les causes expliquant ce lien. Des hypothèses ont été déjà mentionnées mais doivent être vérifiées.

 

Trop de travail nuit à la santé
Trop de travail nuit à la santé

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.