Le barefoot running ou "courir les pieds nus"

Courir, même quelques minutes, augmente votre espérance de vie

Une étude américaine avance que courir quelques minutes chaque jour augmente l’espérance de vie d’une personne tout comme l’effet d’un  long jogging.

L’efficacité d’un long  jogging sur l’espérance de vie est comparable à celle d’un petit  jogging de quelques minutes. Une étude récemment publiée dans le Journal of the American College of Cardiologyconfirme cela et démontre qu’un coureur vit en moyenne plus longtemps qu’un individu inactif.

L’analyse menée à l’université de l’Iowa  l’effet positif de l’activité pendant une durée minime. En effet, l’étude démontre que les individus qui courent seulement cinq à dix minutes quotidiennement peuvent minimiser considérablement les risques de maladies cardiovasculaires et de mortalité prématurée.

Plus encore les scientifiques n’ont pas constaté de différences entre les grands coureurs(180 minutes par semaine),  les petits coureurs(50 minutes par semaine) ou encore les faibles coureurs (moins de 10 km/h). De ce fait, l’effet positif passe par tous les styles.

Les auteurs de l’étude remarquent que les personnes qui ont opté pour la course à pied pour faire de l’exercice ont 30 % de risque de mort prématurée de moins et 45 % de risque de moins de décéder d’une maladie cardiovasculaire que les personnes inactives. Pour ce qui est de l’espérance de vie,  cette étude montre que le coureur profite de trois années de vie de plus que l’individu inactif.

Luttez contre les courbatures
Luttez contre les courbatures

 

 

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire