S’endormir au volant: cela n’arrive pas qu’à vous, un conducteur sur dix est concerné

Une enquête sur le sommeil et les transports constate qu’un nombre colossal de conducteurs se sont déjà endormi en se rendant à leur travail. Ils sont encore plus important dans la catégorie des jeunes. 

 D’après une étude INSV/MGEN publiée aujourd’hui, un conducteur sur 10 confie s’être déjà endormi au volant sur le chemin d’aller ou de retour de son travail.
Imaginez un peu l’ampleur de ce phénomène sachant que 77% des personnes utilisent leur véhicule pour aller au travail. Des chiffres fortement inquiétants.
L’enquête précise que dans la majorité de ses cas, les conducteurs ouvrent les yeux à temps pour éviter un accident.

 Cette enquête menée  à l’occasion de la journée du sommeil du 28 mars expose que les plus jeunes (18-24ans) font plus face à ce problème que les autres. En effet, un jeune sur cinq s’est déjà endormi au volant contre un conducteur sur dix pour les autres catégories.

La raison de ce risque est tout simple le manque de sommeil. L’étude conseille essentiellement de récupérer ce manque pendant le week-end afin de venir à bout du risque d’endormissement.

s'endormir au volant
s’endormir au volant

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire