Encore une preuve que la cigarette électronique ne réduit pas le nombre de fumeurs

Une nouvelle étude tend à s’accorder, elle aussi, avec les précédentes analyses stipulant que la cigarette électronique ne minimise pas le nombre de fumeurs. Autrement dit, cette cigarette n’a aucun lien avec le fait d’arrêter de fumer.

Une analyse Américaine publiée dans le « Journal of the American Medical Association (JAMA) Pediatrics » expose le fait qu’il n’y a aucune chance que la cigarette électronique soit un moyen pour arrêter de fumer.

Une enquête a été effectuée sur 949 fumeurs en Californie. En somme, 13,5% participants ont arrêté de fumer au cours de l’expérience.  En se penchant de plus près sur les résultats, les chercheurs ont constaté que les utilisateurs des cigarettes électroniques n’ont pas été plus nombreux, que les utilisateurs de cigarettes classiques, à arrêter de fumer, ils sont même moins nombreux!

En dépit du fait que cette analyse englobe un échantillon restreint, les résultats s’inscrivent dans le cadre d’un nouvel apport ou d’une confirmation à des analyses antérieures. En effet, les études précédentes s’accordent sur le fait que  la cigarette électronique n’accroîtrait pas le taux de fumeurs renonçant à la cigarette.

lune-ne-vaut-pas-lautre
lune-ne-vaut-pas-lautre

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire