Surpoids et obésité : un faussé bien creux sépare la réalité des perceptions

Une enquête publiée récemment indique que 76 % des Français estiment qu’ils sont en pleine forme, 86 % jugent qu’ils ont une bonne alimentation alors que 16 % de la population est atteinte d’obésité et 30 % de surpoids.

L’Institut de sondage Opinion Way a effectué une enquête pour la mutuelle de santé MGEN, rendue publique mercredi, à l’issue de laquelle on découvre que près de 76 % des sondés jugent qu’ils sont en forme et 86 % estiment que leur alimentation est bonne. Un résultat très loin de celui dévoilé par les statistiques des autorités sanitaires. Ces dernières ont révélé qu’en France, en 2012, près de 16 % de la population souffre d’obésité, et 30 % de surpoids.
Rappelons qu’on évoque le surpoids l’obésité en se référant à un indice de masse corporelle (IMC), calculé par un ratio entre le poids et la taille. Si le l’indice est compris entre 25 et 30 alors on est en présence de « surpoids » et s’il est au dessus de 30, on est en présence d’ « obésité ».

Thibaut de Saint Pol, sociologue spécialiste de l’alimentation à l’ENS de Cachan précise qu’en présence de surpoids, on peut pas être en très bonne santé. Le chercheur note tout de même qu’il y a une nette différence de taille entre les hommes et les femmes en raison de la perception de leur apparence physique. En effet, un homme se considère généralement plus mince qu’il ne l’est, et pour la femme, c’est l’inverse et c’est ce qui est à l’origine de comportements alimentaires moins bons qu’il n’y paraît.

obesite et surpoids
obesite et surpoids

 

 

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire