Rester assis favoriserait le risque d’handicap chez les plus de 60 ans

Une étude publiée aux Etats-Unis, hier, évoque le fait que rester trop assis favoriserait le risque d’ handicap chez les plus de 60 ans.

Une analyse recherche effectuée sur plus de 2.200 Américains montre que ceux qui son âgés de 60 anset plus passent  neuf heures par jour assis. Ce chiffre est nettement visible dans la recherche publiée dans la dernière édition de la revue “Physical Activity and Health”.

Concernant cette tranche d’âge, pour chaque heure passée assis, le risque de devenir handicapé est augmenté de 50.
Le Dr Dorothy Dunlop, professeur de médecine à la faculté de Médecine de l’Université Northwestern à Chicago (Illinois, nord), principal auteur d cette recherche, estime que l’handicap concerne les activités journalières comme sa toilette, s’habiller et marcher.
La situation de ce côté est inquiétante aux Etats-Unis car comme le précise Dorothy ce phénomène d’inactivité des plus de 60 ans est en nette progression dans ce pays. Elle attire l’attention même sur des études ultérieures qui montrent que le fait d’être trop assis favorise le risque de défaillance cardiaque, du diabète de type 2, de mortalité résultant du cancer, de maladies cardio-vasculaires et d’accident vasculaire cérébral.

les-personnes-âgées-doivent-marcher
les-personnes-âgées-doivent-marcher

 

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire