Les femmes sont plus exposées que les hommes aux AVC

D’après un article  parut récemment dans la revue Stroke, quelque soit l’âge, les femmes courent un plus grand risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) que les hommes. Cette constatation appelle alors à de nouvelles consignes de prévention.

D’après l’Organisation mondiale de la santé, on estime à 6,2 millions le nombre de décès lié à l’arrêt vasculaire cérébral. En effet, celui-ci représente l’une des premières causes de mortalité dans le monde.

La mauvaise alimentation, le manque d’activité physique et la consommation de tabac favorisent ce genre de maladie.

La revue Stroke expose une constatation étonnante, il s’avère que les femmes sont plus exposées à cette maladie que les hommes et ce quelque soit leur âge.

Cheryl Bushnell, auteur des nouvelles recommandations scientifiques publiées dans la publication de l’American Heart Association, explique que les femmes ont plus de chances de faire face à cette maladie en raison de l’impact des hormones, de la grossesse, de l’accouchement et d’autres facteurs en rapport avec son sexe.

Les auteurs expliquent aussi que si les symptômes d’un AVC chez la femme sont semblables  à ceux de l’homme, ils sont par contre plus abstraits et donc moins détectables. Cependant quelque soit le sexe, il est possible de minimiser le risque de développement de cette maladie cardio-vasculaire.

AVC :A ne pas prendre à la légère
AVC :A ne pas prendre à la légère

 

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.