Le vaccin anti-grippe moins efficace chez l’homme à cause des taux de testostérone

Le vaccin anti-grippe est plus efficace chez la femme que chez l’homme. Il s’avère que sa moindre efficacité chez l’homme résulte des niveaux élevés de testostérone.

Il est clair que les hommes sont  plus sensibles que les femmes à des infections bactériennes, virales ou parasitaires. Seulement, la raison en est inconnue. D’après une recherche publiée lundi aux Etats-Unis, cette hormone mâle fige les réactions du système immunitaire.

Le système immunitaire masculin ne réagit pas de la même manière que celui des femmes aux vaccins contre la fièvre jaune, la rougeole ou l’hépatite. Ceux-ci est confirmé par les chercheur de l’étude publiée lundi. Les scientifiques ont adopté un échantillon 87 personnes dont 34 hommes et 53 femmes. L’étude expose que les femmes réagissent plus facilement que les hommes au vaccin contre la grippe.

Avec des niveaux de testostérone bas, la réaction immunitaire moyenne des hommes est à priori semblable à celle des femmes. C’est ce que soulignent les chercheurs de l’Université Stanford en Californie (ouest) et de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) en France.

Ces conclusions sont encore plus certifié vu que ces même recherches ont été effectué sur des animaux et des cellules humaines in-vitro et avaient montré que les testostérones possède des propriétés anti-inflammatoires ce qui pourrait expliquer une possible interaction entre cette hormone mâle et la réponse du système immunitaire.

Le-vaccin-antigrippe-plus-efficace chez la femme
Le-vaccin-antigrippe-plus-efficace chez la femme

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire