Propagation du virus de Chikungunya: cas en Guyane

L’ARS estime que les conditions météorologiques et l’accroissement des déplacements d’individus favorise la propagation plus élevée du virus du chikungunya. 

L’Agence Régionale de Santé (ARS) confirme la présence d’un cas du virus du Chikungunya en Guyane. La contamination par ce virus s’effectue par un moustique de type Aedes. Le premier symptôme est une fièvre élevée suivit par des douleurs musculaires et articulaires, ces dernières peuvent apparaître après 5 à 7 jours de la piqûre. Ce cas confirmé en Guyane précède à deux autres cas en Martinique. L’Institut de Veille Sanitaire (InVS) évoque que ce virus se propage de plus en plus sur l’Île Saint Martin.

L’ARS précise que la Guyane est  à présent la cible de ce virus en raison des conditions météorologiques (période pluvieuse) et un accroissement des déplacements des individus à l’occasion des fêtes entre les Antilles et la Guyane. D’après l’InVS, le cas affirmé en Guyane provient de la Martinique.

Cette situation évoque la nécessité de placer des mesures de prudences, c’est pourquoi le ministre de la Santé a divulgué quelques conseils  afin de se protéger individuellement contre les piqûres de moustiques.

Ainsi, il est recommandé de porter des vêtements longs pour protéger les pieds et chevilles et les aspergés d’insecticides. Pour les parties découvertes il est impératif de vaporiser régulièrement des produits répulsifs adaptés (attention ils sont interdits au moins de 2ans). Il est nécessaire de se protéger également la nuit avec des moustiquaires.

Chikungunya le virus se propage
Chikungunya le virus se propage

Auteur de l’article : Donia

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.