France: La vente en ligne des médicaments ne réduit pas la volatilité des prix

La vente des médicaments sur internet ne corse pas la concurrence. Les prix des médicaments flambent de plus en plus réduisant le pouvoir d’achat des citoyens.

L’association des consommateurs Familles rurales est responsable de la publication du constat des prix de 14 médicaments et cela depuis 2010. Son observation de cette année montre une nette variations  des prix des médicaments. Cette variation est différente d’ une pharmacie à  l’autre. Prenons l’exemple de deux médicaments: le Nurofen et les pastilles Rennie, pour le premier la variation est de presque 3 euros, en effet, certaines pharmacies vendent la boite à 2 euros et d’autres à presque 5 euros. Quant au second, la variation est plus marquée. Elle est de 5euros. Dans certaines pharmacies, les pastilles Rennie sont à 4euros et dans d’autres à 9 euros.

Tout comme l’année dernière, les forts écarts de prix concernant les médicaments pour lesquels il n’y a pas de spécialité remboursable à laquelle on accède sans ordonnance persistent. Et ce n’est pas la vente des médicaments sur internet qui a arrangé les choses vu qu’elle n’a eu aucun effet favorable sur la concurrence et donc aucune amélioration du pouvoir d’achat des citoyens. Ce qui va au travers du commentaire de l’association.

On constate  également d’après l’observatoire que l’achat des médicaments sur internet n’est pas toujours moins cher.

vente ena ligne médicaments
vente ena ligne médicaments

 

 

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire