Législation des médicaments à base de cannabis dans les pharmacies françaises

C’est une première en France. Désormais,dès demain samedi 8 juin, il sera légal de prendre des médicaments à base de cannabis en France. Un décret en date du 7 juin publié au journal officiel, autorise leur mise sur le marché. Il faudra toutefois que ces traitements soient validés par l’Agence nationale de sécurité du médicament.

Ainsi, les opérations de fabrication, de transport, d’importation, d’exportation, de détention, d’offre, de cession, d’acquisition ou d’emploi ne sont plus interdites, lorsqu’elles portent sur des spécialités pharmaceutiques contenant l’une des substances (du cannabis NDLR)”. Le décret n°2013-473, proposé par Marisol Touraine qui étudiait depuis plusieurs mois la possibilité de commercialiser ces médicaments, a été signé de la main de Jean-Marc Ayrault.

sativex-bientot-en-vente-dans-les-pharmacies

Quels médicaments pourraient être vendus demain dans nos pharmacies? Bien entendu, on ne fumera pas le Cannabis. Ils se présenteront sous forme de gélules,  d’infusions ou encore de sous forme d’inhalation. En tête des premiers traitements, on trouvera sûrement le Sativex, un spray buccal pour soulager la douleur chez les personnes atteintes de sclérose en plaques, déjà en vente au Canada depuis 2005 et en Allemagne depuis 2010. Le laboratoire Bayer, à l’origine de ce traitement,  aurait déposé plus de 50 fois son dossier auprès de l’ANSM, selon Le Monde en mars dernier.  En légalisant les cannabinoïdes, la France rejoint la longue liste des pays tolérant ces traitements, tels que le Canada, l’Australie, les Pays-Bas, le Royaume-Uni ou encore l’Espagne et l’Allemagne.

Ce décret de quelques paragraphes est une bonne nouvelle pour les médecins qui militaient pour une législation de cannabis à des fins thérapeutiques. Mieux, ce texte va surtout changer le quotidien de nombreux patients, qui jusqu’ici, se soulageaient illégalement en s’approvisionnant à l’étranger. Deux options s’offraient à eux : se faire prescrire un médicament en France, puis se le procurer à l’étranger ou fumer de l’herbe.

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire