Triste anniversaire : Il y a 30 ans, le monde découvrait le Sida

Triste anniversaire : Il y a 30 ans, le monde découvrait le Sida

Il y a 30 ans jour pour jour, le 20 mai 1983, paraissait dans la revue américaine Science le tout premier article décrivant le virus du Sida, signé par une équipe de chercheurs français qui n’imaginaient pas, à l’époque, que le combat serait si long.

Françoise Barré-Sinoussi, Prix Nobel de médecine 2008, se souvient qu’ “À l’époque, on l’appelait le syndrome gay, ou la maladie des 4 H (homosexuels, héroïnomanes, hémophiles et Haïtiens)”. Gilles Pialou, chef de service à l’hôpital Tenon de Paris, se rappelant que “Le grand public parlait, à tort, de cancer gay. Et le sujet était tellement tabou qu’aucun message de prévention n’était diffusé.

Triste anniversaire : Il y a 30 ans, le monde découvrait le Sida
Triste anniversaire : Il y a 30 ans, le monde découvrait le Sida

Certains chercheurs parlent aujourd’hui “du début de la fin de l’épidémie”. Mais Françoise Barré-Sinoussi n’est pas aussi optimiste estimant “Sur le principe, si tout les patients étaient sous traitement, on devrait pouvoir y arriver. Dans la réalité, on est loin de ça. Tous ceux qui ont besoin d’être traités ne le sont pas. Certains ne le savent même pas et peuvent transmettre le virus”.

Selon la scientifique, on peut aujourd’hui “vivre de façon quasi normale avec le Sida”. Affirmant “Ceux qui en meurent aujourd’hui, dans les pays développés en tout cas, sont ceux qui sont diagnostiqués très très tard” tout en insistant donc sur le rôle crucial des politiques de prévention.

Françoise Barré-Sinoussi, co-découvreuse du virus, raconte au micro d’Europe1 :

Auteur de l’article : Iheb Ab

Laisser un commentaire