Internet Explorer est banni en attendant que Microsoft rétablit la sécurité

Face à la faille touchant Internet Explorer, le département de la sécurité intérieure des Etats-Unis a préconisé hier aux internautes de ne plus l’utiliser jusqu’à ce que la sécurité soit assurée par Microsoft.

C’est au cours de ce week-end que Microsoft a affirmé qu’Internet Explorer a été touché par une faille de sécurité permettant d’avoir accès à des données personnelles. Le géant de l’informatique a même envoyé un message aux internautes signalant l’importance de cette faille qui permettrait à un pirate de prendre les commandes d’un système, d’insérer des virus, d’extraire des informations et de supprimer des données.

Il s’avère que les plus touchés sont ceux utilisant le système d’exploitation Windows XP et les ordinateurs fonctionnant encore avec présenteront toujours la faille même après la réparation de Microsoft.

De plus, il a été précisé par le service chargé de la cybersécurité au sein du département de la sécurité intérieure — United StatesComputer Emergency Readiness Team (US-CERT) que ce sont les versions de 6 à 11 qui sont affectées.

Jusqu’à présent aucune solution n’a été trouvé, c’est pourquoi, il faut passer au mode prévention en attendant de mettre la main sur la solution à cette faille.

En ce sens, hier, les autorités américaines ont recommandé aux entreprises potentiellement visées par les attaques d’utiliser un outil de sécurité gratuit de Microsoft. Il s’agit du EMET (Enhanced Mitigation Experience Toolkit).

Microsoft corrige la faille qui frappe Internet Explorer
Microsoft corrige la faille qui frappe Internet Explorer

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.