Un EvolutionCamp bien réussi que le Barcamp

Le samedi 18 juin, s’est tenu l’EvolutionCamp, un Barcamp différent des précédents. L’événement a eu lieu comme prévu à Beit Al-Hikma à Carthage avec comme mot d’ordre “pas de spectateurs, tous participants” et c’était le cas. L’EvolutionCamp a été ouvert par un mot de M. Mohamed Talbi, directeur de Beit Al-Hikma et aussi un grand historien tunisien.

Cette manifestation s’inscrit dans le dialogue universel, dans l’universalité de la culture. Elle demeure un pas entre les deux rives de la méditerranée Tunisie et France”, a-t-il introduit M. Mohamed Talbi.

Par la suite,  chaque participant s’est présenté. Après les présentations et la pause café il y a eu le choix des thèmes qui seront abordés dans les ateliers :

  • Art Digital
  • Open Gouvernance
  • La Censure
  • Philosophie du libre

Chaque atelier contenait un animateur, un rapporteur et des membres. Après le débat, tous les participants se réunissent ensemble pour faire le point des thèmes, chaque rapporteur parle de ce que leur débat a donné et le partage avec le reste des ateliers. Finalement, chaque participant a donné trois mots clés ou le mot PARTAGE avait dominé.

Un EvolutionCamp bien réussi que le Barcamp et ceci grâce à la convivialité des organisateurs et l’atmosphère joviale  qui régnait sur cet événement. Une ambiance plaisante surtout avec le choix du lieu “Beit lHekma” avec sa splendide architecture et sa situation au bord de la mer qui a réussi à charmer les visiteurs.

no images were found

©crédits photos – Rasha Bedhiafi

Auteur de l’article : Marwa Barhoumi

Laisser un commentaire