La NSA surveillerait 1,6% du trafic Internet de la planète

Samy // 27 November 2013 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE La NSA surveillerait 1,6% du trafic Internet de la planète
2
LIENS SPONSORISES

L’Administration Obama a transmis ce chiffre aux Européens, à l’issue d’une enquête approfondie. Bruxelles menace les États-Unis de suspendre un accord qui permet aux entreprises américaines de transférer des données entre les deux continents.

La NSA et les «grandes oreilles» américaines écument 1,6% du trafic Internet de la planète, mais n’en retiennent que 0,004% pour une enquête approfondie, d’après des chiffres que l’Administration Obama vient de transmettre aux responsables européens après les révélations du lanceur d’alerte américain Edward Snowden.

La fuite, inédite et peut-être calculée, a précédé de moins de vingt-quatre heures l’annonce de nouvelles exigences de l’Europe sur la protection des données individuelles, pour l’essentiel stockées sur des serveurs américains.

La commissaire Viviane Reding veut obtenir de Washington, d’ici à l’été 2014, que les ressortissants européens puissent obtenir réparation devant la justice américaine de tout usage abusif de leurs informations personnelles. Les États-Unis ont jusqu’ici refusé de se plier à la demande, qui nécessiterait le vote d’une loi par le Congrès.

Pour l’obtenir, la Commission au grand complet doit trancher mercredi sur le recours à «l’épée de Damoclès» que Viviane Reding garde en réserve: la possibilité pour l’UE de suspendre l’accord dit «Safe Harbour».

Il s’agit d’un ensemble de règles de transparence et de confidentialité auxquelles doivent souscrire des entreprises américaines comme Google, Facebook ou Amazon afin de pouvoir transférer physiquement les données de l’Europe vers les États-Unis.

La NSA aurait implanté 50.000 malwares dans le monde

La NSA aurait implanté 50.000 malwares dans le monde

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)